Nommer une personne de confiance

La personne de confiance est une aide quand vous êtes hospitalisé(e), un soutien et un accompagnement dans la prise de décision médicale. La personne de confiance n’a pas la responsabilité de prendre des décisions concernant les traitements, mais témoignera de vos souhaits, volontés et convictions.

Faire connaitre sa volonté

La législation relative aux droits des malade vous permets de désigner une personne de confiance. Il s’agit d’une personne majeure, qui a votre confiance, qui connait vos convictions et vos choix concernant votre santé vos souhaits d’avenir.

Au cas où la personne malade serait “hors d’état d’exprimer sa volonté” et de recevoir l’information nécessaire, la personne de confiance sera consultée prioritairement.

Vous pouvez changer librement de personne de confiance.

La personne de confiance n’est pas obligatoirement la personne à prévenir.

Loi n°2002-303 du 4 mars 2002 relative aux droits des malades et à la qualité du système de santé
Loi n°2005-370 du 22 avril 2005 relative aux droits des malades et à la fin de vie
Loi n°2016-87 du 2 février 2016 créant de nouveaux droits en faveur des malades et des personnes en fin de vie